Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME CANADIENNE EST CONFORME AU CODE ISPS

(CORNWALL, le 30 juin 2004) - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a annoncé aujourd'hui que le plan de sécurité pour ses installations maritimes a été approuvé par Transports Canada. La CGVMSL a également reçu des certificats de conformité indiquant que ses installations respectent les exigences du Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (Code ISPS) de l'Organisation maritime internationale.


La réglementation du Code ISPS, qui entre en vigueur demain, exige que les navires commerciaux de plus de 500 tonneaux se déplaçant entre pays ainsi que les installations maritimes desservant ces navires effectuent des évaluations de la sécurité, élaborent des plans de sécurité et désignent des agents de la sécurité. Transports Canada a publié un nouveau Règlement sur la sûreté du transport maritime qui entre également en vigueur le 1er juillet et qui applique les exigences du Code ISPS aux installations portuaires du Canada, aux cargos de plus de 100 tonneaux et aux remorqueurs faisant plus de 8 mètres de longueur qui remorquent des barges transportant des marchandises dangereuses en vrac.


Pour pouvoir recevoir le certificat de conformité au Code ISPS, la CGVMSL a cerné les menaces potentielles pour les installations de la Voie maritime et élaboré des plans pour traiter des manquements à la sécurité. Une formation continue est prévue pour les employés. L'amélioration des clôtures, des barrières, des serrures, des caméras et de l'affichage a rehaussé la sécurité aux installations de la CGVMSL. De nouvelles mesures de contrôle des accès sont en vigueur et les zones sensibles ont été désignées comme étant réservées. Des vérifications et des exercices réguliers mettront à l'épreuve les composantes du plan de sécurité.


Des inspecteurs de la Sûreté maritime de Transports Canada et de la Garde côtière des États-Unis monteront à bord de tous les navires étrangers entrant dans la Voie maritime du Saint-Laurent, pour effectuer une vérification initiale de la sécurité. La CGVMSL a coopéré étroitement avec Transports Canada, la Garde côtière des États-Unis et la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des États-Unis pour mettre au point une approche coordonnée des inspections de sécurité de façon à perturber le moins possible le transit des navires.


« Ces nouvelles mesures ont renforcé la sécurité maritime aux 13 écluses canadiennes, a déclaré le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe. Grâce à la mise en œuvre de ces nouvelles normes et aux mesures coordonnées et judicieuses prises par les responsables de la gestion du réseau, la sécurité générale du réseau est renforcée. »


Pour plus d'information : Le Code ISPS sur la sécurité et la Voie maritime du Saint-Laurent