Nouvelles et information

LES CORPORATIONS DE LA VOIE MARITIME DIRIGENT UNE MISSION COMMERCIALE BINATIONALE EN CHINE

(St. Catharines(Ontario), le 21 avril 2006) – Les dirigeants des corporations canadienne et américaine de la Voie maritime du Saint-Laurent partent aujourd’hui avec une délégation de 20 chefs de file de l’industrie maritime du réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent pour une mission commerciale d’une semaine en Chine. Le groupe recherchera de nouvelles possibilités de partenariats d’affaires à Pékin, Shanghai, Hong Kong et Shenzhen, et il visitera des installations maritimes. Sont aussi prévues des réunions avec des représentants gouvernementaux de haut niveau ainsi que des dirigeants clés de l’industrie, en vue de nouer les liens qui sont essentiels au succès des affaires en Chine.


La demande en matière de transport créée par la croissance économique chinoise a entraîné une congestion sans précédent dans les grands ports côtiers d’Amérique du Nord. Par conséquent, des délais ont contraint les expéditeurs et affréteurs à rechercher de nouvelles routes pour faciliter le commerce maritime chinois. Le but principal de l’attention accrue accordée à la Chine est de faire connaître le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent comme solution de rechange pour arriver au cœur de l’Amérique du Nord, en soulignant la capacité qu’elle peut offrir à ce marché en plein essor.


L’an dernier, une réunion entre représentants de la Voie maritime et de la division des transports maritimes du ministère chinois des Communications a révélé une volonté mutuelle de rehausser la coopération dans les transports maritimes. Cette réunion a mené à un accord sur l’élaboration d’un plan de coopération visant des échanges futurs d’information sur la technologie, le marketing et la gestion de l’eau. Il est prévu que l’accord sera signé lundi à Pékin. Suivra une réunion avec COFCO, le plus grand importateur étatique chinois de produits alimentaires.


Les délégués s’envoleront ensuite vers Shanghai où le programme des ports partenaires de l’Autoroute H2O conclura un accord d’affiliation avec le port de Shanghai. L’accord visera à renforcer et promouvoir le commerce et les affaires maritimes; il prévoit des échanges dans les domaines de l’aménagement des havres, la gestion portuaire et la standardisation des navires. La signature de cet accord sera suivie d’un colloque sur l’industrie maritime où la délégation du réseau Grands Lacs-Voie maritime accueillera des transporteurs, des expéditeurs et des exploitants de ports.


À Shanghai, les délégués de la mission commerciale rencontreront des cadres supérieurs du port, de la China Ocean Shipping Co. (COSCO) et des China Shipping Container Lines. Ils poursuivront leurs discussions en vue d’atténuer la congestion aux ports côtiers en envoyant davantage de marchandises au port de Halifax. Les ports des Grands Lacs et de la Voie maritime encouragent vivement les services intérieurs de rabattement vers le centre de l’Amérique du Nord à partir de Halifax.


Les délégués de la Voie maritime visiteront aussi le port en eau profonde Yangshan de Shanghai, un port de plusieurs milliards de dollars situé à 20 milles au sud de la ville dans la mer de Chine. On prévoit que le nombre de quais à conteneurs de Yangshan, qui sont reliés au port du fleuve Yangtze par une levée dotée de liaisons ferroviaires, passera de 5 à 30 d’ici le parachèvement des travaux en 2012. Les responsables du port prévoient que le projet permettra alors au port de recevoir 20 millions d’unités équivalentes de conteneur par année.


Les délégués se rendront ensuite à Hong Kong. Ils rencontreront des représentants de Hutchinson Port Holdings et de la Hong Kong Shipowners Association, et ils visiteront le port. Les discussions porteront surtout sur les expéditions en vrac et par conteneurs vers l’Amérique du Nord et des possibilités d’augmenter les expéditions par la Voie maritime à bord de plus petits navires. La délégation fera ensuite escale à Shenzhen, au sud du delta de la rivière des Perles non loin de Hong Kong, pour y rencontrer des représentants du port et du gouvernement. Le port de Shenzhen, un des premiers ports de conteneurs au monde, a reçu 14 millions d’unités équivalentes de conteneur en 2005.


« Les missions commerciales de la Voie maritime servent à faire valoir les installations du réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent et les excellents services maritimes que nos ports et terminaux offrent aux clients, a déclaré le président et chef de la direction de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent du Canada Richard Corfe. Cette mission en Chine présente une occasion unique de communiquer directement le message que notre réseau navigable intérieur dispose d’une capacité à exploiter et est une solution abordable, fiable et immédiate à la congestion croissante des ports côtiers. En utilisant des navires collecteurs, la Voie maritime peut aisément livrer des conteneurs au cœur même du continent. »