Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME TERMINE LA SAISON DE NAVIGATION 2007 SUR UNE NOTE POSITIVE

Cornwall (Ontario), le 9 janvier 2008 - Le volume des expéditions maritimes ayant connu une remontée après un début de saison modeste, la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a terminé la saison de navigation 2007 le 28 décembre avec le passage du Birchglen du groupe CSL. Le navire descendait le fleuve lorsqu’il a franchi l’écluse de Saint-Lambert, à Montréal, à 14 h 24. En 2007, la saison de navigation sur la Voie maritime a duré 283 jours, égalant le record établi la saison dernière.

Le canal Welland est resté ouvert à la navigation jusqu’au 29 décembre lorsque le garde-côte canadien Griffon a franchi l’écluse 8 à 19 h 15.

On estime que le volume de marchandises transportées en 2007 s’élève en tout à 42,7 millions de tonnes. Bien que ce soit moins que les 47 millions de tonnes de 2006 en raison principalement d’un trafic réduit de navires océaniques et d’une baisse des importations d’acier par la Voie maritime, ce résultat démontre la solidité du réseau sur l’ensemble du cycle économique.

« Nous sommes satisfaits de nos réalisations en 2007, a déclaré le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe. La saison a débuté lentement, mais nous avons enregistré une reprise des volumes au cours de l’été et la tendance s’est poursuivie à l’automne. Nous sommes particulièrement optimistes que l’élan observé cette année dans les cargaisons spéciales continuera à l’avenir. Les expéditions de cargaisons spécialisées telles que composantes d’éoliennes destinées à divers projets d’énergie “écologique” partout dans l’est de l’Amérique du Nord sont devenues un symbole de la volonté de la Voie maritime de diversifier ses marchandises. »

Selon l’administrateur de la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des États-Unis Collister (« Terry ») Johnson, Jr., « Les réalisations de 2007 de la Voie maritime sont importantes. Le parachèvement de l’étude binationale et multipartite sur les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent nous a procuré un plan de 50 ans en vue de la modernisation et de la durabilité du réseau maritime. Celui-ci pourrait ainsi pénétrer de nouveaux marchés tout en contribuant éventuellement à la réduction de la congestion terrestre. En outre, nous avons progressé sur le plan de l’harmonisation des règles sur le ballast en eau avec nos homologues canadiens, de façon à mieux parer à l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes dans les Grands Lacs. »

La Voie maritime du Saint-Laurent est une artère vitale des transports, permettant aux navires de se rendre de l’océan Atlantique aux Grands Lacs. Depuis sa création en 1959, plus de 2,3 milliards de tonnes de marchandises valant plus de 350 milliards de dollars ont été transportées par la Voie maritime. Dans le cadre des efforts qu’elle déploie pour diversifier ses marchandises, la Voie maritime du Saint-Laurent a lancé de concert avec d’autres intervenants du milieu maritime le programme de marketing Autoroute H2O. Cette initiative vise à faire mieux connaître la capacité des transports maritimes de s’agencer avec les réseaux routiers et ferroviaires intermodaux existants. Pour de plus amples renseignements, voir le site Web www.auth2o.com.