Nouvelles et information

LA NAVIGATION EST RÉTABLIE DANS LE CANAL DE LA RIVE-SUD DE LA VOIE MARITIME

Cornwall (Ontario), le 15 juillet 2010 – La Corporation de Gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) annonce que le trafic maritime sera pleinement rétabli dans le canal de la Rive-Sud aujourd’hui à 16 h. Le canal était fermé depuis lundi à 19 h 30 en raison d’un déversement de carburant. Sa réouverture a été autorisée après que les travaux de nettoyage du chenal de navigation ont été menés à bien.

Au moment de la reprise de la navigation, 17 navires attendront d’emprunter le canal. La situation devrait être revenue à la normale vendredi au cours de la journée. Une série de barrières flottantes continue d’isoler les berges du canal du chenal de navigation, ce qui facilitera, en même temps que la vitesse réduite provisoirement imposée à tout navire, la remise en état des berges.

Lundi vers 19 h 30, le vraquier Richelieu de Canada Steamship Lines a subi une panne de machines. Les efforts déployés pour immobiliser le navire ont entraîné le percement d’un réservoir de carburant, et une certaine quantité de carburant s’est déversée dans le canal. La réaction rapide de l’équipage du navire, qui a assuré un premier déploiement de barrières flottantes, et du personnel de la Voie maritime, qui a scellé l’écluse de la Côte Sainte-Catherine et ainsi endigué le courant dans le canal, a permis de contenir le déversement à proximité immédiate du navire. Les organismes fédéraux responsables et l’entrepreneur en nettoyage SIMEC se sont immédiatement rendus sur place pour mettre en œuvre un plan d’action en vue du nettoyage.

Les répercussions environnementales du déversement ont été limitées. Le mazout répandu dans l’eau a été enlevé grâce à des pompes et aspirateurs; le mazout qui s’est accumulé sur les berges est essentiellement resté en surface puisque les berges du canal sont faites de pierre artificielle, ou « perré », et pourra être nettoyé. Un petit nombre d’oiseaux ont été souillés; ils ont été soignés par des spécialistes. Les travaux se poursuivent en vue de nettoyer et restaurer l’environnement local.

« Nous sommes satisfaits des mesures prises par notre équipe d’intervention d’urgence, a déclaré le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe. Nous effectuons régulièrement des exercices d’intervention de concert avec les organismes intéressés, et la réaction efficace à cet incident démontre bien que collectivement, nous étions prêts à relever le défi. Nous félicitons la Garde côtière canadienne, Environnement Canada, Transports Canada et toutes les autres instances fédérales, provinciales et civiles de leurs efforts sur place. »

Pour de plus amples renseignements sur la Voie maritime du Saint-Laurent, veuillez consulter le site Web www.grandslacs-voiemaritime.com.